L'expertise au service de votre développement international
Français English

Initiative mondiale contre la corruption - IRU / PMNU

En septembre dernier à New York, l'IRU et le Pacte Mondial des Nations Unies ont signé un protocole impliquant des actions communes pour lutter contre l'extorsion et la corruption et lancer une campagne sur le transport routier. Au cours des 8 mois à venir, l'IRU s'est engagée à collecter des informations auprès des transporteurs routiers sur les cinq continents. Après l'analyse des informations collectées, un rapport sera établi et sera présenté aux gouvernements des Etats participant au G20, au G8 et au Forum de Dounanes afin de sensibiliser tous les acteurs. Vous pouvez soutenir cette initiative en apportant vos témoignages avec le questionnaire en ligne...

e-questionnaire : http://www.iru.org/iforms-app?form_id=2011&lng=fr&src=html

New York – L’Union Internationale des Transports Routiers (IRU) et le Pacte mondial de l’ONU lancent officiellement le 31.01.2014  l’initiative mondiale contre la corruption qui  conjugue  leurs efforts dans la lutte contre les extorsions et la corruption le long des principaux axes de transport routier afin d’assurer le développement durable des chaînes d’approvisionnement dans l’intérêt des économies du monde entier.

A l’heure actuelle, les transporteurs routiers sont confrontés à des procédures administratives trop longues et non-harmonisées, doublées d’une règlementation excessive, ce qui crée un environnement propice à la corruption et à toutes sortes d’activités illicites sur les routes. De récents chiffres compilés par l’IRU montrent des temps d’attente aux frontières allant dans certaines régions jusqu’à 57% du temps total de transport et des paiements officieux représentant un tiers des coûts du fret en Eurasie.

L’initiative vise donc à collecter des informations sur les cas de corruption le long des principaux itinéraires commerciaux sur les 5 continents. Par le biais d’un questionnaire en ligne, les entreprises de transport routier et les conducteurs vont permettre d’identifier les domaines d’activités, commerciaux et administratifs, ainsi que les zones géographiques les plus exposés aux extorsions et autres pots-de-vin. Les résultats seront analysés sous la forme d’un rapport final proposant des recommandations précises pour lutter contre ces formes de corruption.

« Nous nous félicitons de cette occasion de collaborer avec l’IRU dans la lutte contre la corruption. Celle initiative peut grandement contribuer à éradiquer les pratiques d’extorsion, qui restent un obstacle majeur au développement durable de toute la chaîne d’approvisionnement » a déclaré Georg Kell, Directeur exécutif du Pacte mondial de l’ONU.

Le rapport sera présenté au Groupe consultatif sur le 10ème principe du Pacte mondial en décembre 2014, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption. Il sera également présenté aux gouvernements des Etats participants et aux principaux fora internationaux, tels que le G8, le G20 et le Forum de Davos, pour les sensibiliser aux conséquences délétères de la corruption sur le transport routier et mettre fin à cette entrave économique.

Pour Igor Rounov, Sous-Secrétaire général de l’IRU et responsable de la Délégation permanente de l’IRU auprès des Nations unies : « L’industrie du transport routier s’est engagée à collaborer avec le Pacte mondial de l’ONU et les gouvernements pour lutter contre la corruption. Les résultats concrets de cette initiative profiteront aux transporteurs routiers internationaux et aux économies du monde entier. »

* * *

 

 

Navigation

Focus

Ne rendons pas leur métier mortel
en savoir plus

Nos partenaires

Adhérents connectez-vous